Atma yoga

Atma yoga

L’Atma yoga, la voie de l’âme, est, une démarche d’ouverture du cœur qui passe par l’Accompagnement spirituel…

L’accompagnement est le moyen de la transmission. La révélation de l’Essence ultime, de ce que nous sommes ultimement: Atman, la Réalité suprême, se produit par le Cœur Spirituel.

La rencontre de deux cœurs permet la transmission de la lumière.

L’Atma yoga est une voie spirituelle dont la particularité est la transmission. Ceci implique la relation. La relation vraie, la relation du coeur, la relation avec un être vivant inspirant un parfum divin.

Ce yoga nous invite à un voyage vers l’âme. L’Atma yoga met à notre disposition des outils d’évolution qui touchent tous les niveaux de l’existence : – physique, – énergétique, – vital, – relationnel, – mental – et spirituel (dans ses 3 dimensions).

C’est le yoga de la transformation, de l’évolution, de la réalisation. Ce yoga conduit non seulement à la conscience de l’Atma, l’Âme, le Soi, qui demeure dans le Cœur profond, mais aussi à la descente dans la matière de cette lumière. Il s’accomplit par une transformation de tout l’être essentiel. Il demande accompagnement, formation et transmission.

L’Atma yoga c’est répondre « oui » à l’appel du Divin. Répondre « oui » à l’appel de la Vérité, répondre « oui » à l’appel du Cœur, répondre « oui » à l’appel d’une rencontre humaine qui transmet un parfum divin.

Tous les yogas, toutes les traditions spirituelles passent par une transmission de maitre à disciple.

L’Atma yoga recommande le Satsang qui est la rencontre des disciples dans l’approfondissement de la Vérité (Satya= Vérité) et l’ouverture à la Grâce. Le satsang motive, inspire, bénit le disciple. Le satsang est aussi la communion avec le maitre.

« C’est par la recherche de la Vérité que l’homme est capable de s’élever. Cette recherche doit être considérée par lui comme un devoir impérieux. » (Ma Anandamayi)

L’Atma-yoga est concerné par l’expérience du Divin au coeur de notre vie. Tel est le but de toute la sadhana dans ce yoga.

Le disciple doit apprendre à rester tranquille et silencieux, mais empli d’une aspiration forte et calme, ouvert, consentant, réceptif à la force unique. Avec cette puissante aspiration, un être éclairé viendra dans sa vie. Il n’y a pas besoin d’ascèse difficile, mais d’une soumission consacrée à la quête de la Vérité.

L’Atma yoga est consacré à la réalisation de la conscience même du Divin, dans tous les domaines de la vie. Cela se vit dans l’intimité de la communion des coeurs.

La Lumière divine pénètre d’abord dans le mental et commence là son travail de purification. Le mental va donner son assentiment à l’action divine mais ce sera toujours le cœur qui permettra la réalité de la connaissance divine.

Atma (ou atman), en sanskrit signifie l’âme. Atma est l’essence de qui nous sommes vraiment. Et par nature, la source de notre énergie, de la lumière et de la puissance.

L’Atma yoga invite à grand voyage: celui vers l’âme, qui se déroule dans le mystère intérieur. Et la quête suprême vers le bonheur est bien le retour à soi, au Soi, à l’âme éternelle, l’Atma.

Mais la démarche de l’Atma yoga n’est pas seulement de retourner à la conscience de l’Un, mais aussi d’aimer le plan de la diversité (la matière) et de se mettre au service de l’humain pour participer à la force d’évolution qui anime cet univers. Ainsi la relation tient un rôle important dans ce yoga.

Yoga signifie joug, union. L’Atma yoga est ainsi la voie de l’union avec l’âme. Cette voie implique l’Atma jnana, la connaissance de l’âme qui passe par la porte du coeur, à ne pas confondre avec la buddhi jnana qui passe par la porte du mental.

Et les deux ont leur nécessité…

« Pour voler, un oiseau a besoin de deux ailes : la connaissance est une des ailes, l’amour est la seconde. » (Maa)

« Ce que je vous donne, c’est l’Atma yoga » (Nisagadatta)

« La connaissance spirituelle qui ne s’accompagne pas de l’adoration est sans fondement. S’il n’y a pas de dévotion ([bhakti), il ne peut y avoir de connaissance (jnana). La dévotion est la mère de la connaissance. » (Siddharameshwar Maharaj)

575762

« Tout comme les massifs montagneux assaillis par les torrents de pluie au cours de la mousson demeurent inébranlables, ceux dont le cœur se voue à Dieu, l’Etre Suprême, ne sont jamais troublés. » (Ramdas)

« Sans la dévotion, la connaissance de l’atma ne peut atteindre son zenith. »

%d blogueurs aiment cette page :